Psychothérapie Humaniste

Thérapie humaniste d’inspiration psychanalytique.

L’Hypnose a été la première formation de Freud, initié par Charcot. Freud abandonna l’hypnose pour se concentrer à sa découverte « l’inconscient » et structurer une nouvelle pratique : la cure Psychanalytique.  Il existe aujourd’hui de nombreux courants (se réclamant de Freud, de Carl Jung, de Jacques Lacan, de Mélanie Klein, de Donald Winnincott, ou de Bion etc.) qui se sont différenciés les uns des autres tant par leurs théorisations que par leurs modalités. Autant de courants qui ont donné naissance à plus de 400 modèles psychothérapeutiques : Nouvelle hypnose, gestalt, thérapie intégrative, etc.

Points communs : les processus inconscients, les conflits issus de l’enfance, le rôle central de la parole, du ressenti et du transfert, la singularité du sujet et de son interprétation dans le travail thérapeutique.

Champ d’application : tout symptôme qui semble sans fondement : « J’angoisse c’est incompréhensible, je déprime, je panique, je rate tout, je ne contrôle pas mes émotions (colère, tristesse, passage à l’acte : violence verbale et physique), je ne comprends pas ce qui se passe pour moi ( ou / et /  mon couple), je m’énerve, je ne vis que des échecs (sentimentaux, sexuels, travail, examens…), je déprime, je ne contrôle pas ce que je mange, je ne vis pas ma vie, je n’arrive pas à me retenir, je ne jouis pas de ma vie, j’ai tout essayé, c’est plus fort que moi ! Je ne suis pas moi, j’ai une faible estime de moi, j’ai des phobies ( peur des araignées, de prendre l’avion, des ascenseurs, etc… ».

L’accueil empathique et chaleureux du psychanalyste-psychopraticien, ouvre à la compréhension des émotions par la parole, le questionnement, le ressenti, en respectant le sujet et le symptôme qui cherche à se délivrer de cette part qui interroge. Le symptôme n’est pas déviant, il a sa vérité. Les formations de l’inconscient, qu’il représente, vont, au fil des séances, trouver une part de sens, jusqu’à l’apaisement libérant sa parole : celle du sujet, découvrant, par son investigation thérapeutique le sens de ses inhibitions et émotions, réduisant ses conflits souvent liés à l’enfance.

Des exercices peuvent êtres proposés pendant les séances.

Principaux outils et méthodes utilisés : gestalt, hypnose, génogramme, dessins, pâte à modeler, jeux de rôles etc.

Thérapie utilisée en couple et en individuel

Durée : quelques mois à 3 ans en moyenne.